koromi (2022)

 

pour flûte, trio à cordes, guitare et sirimcho

Commande de l'ensemble Itinéraire

koromiEnsemble Itinéraire
00:00 / 21:03

Ensemble Itinéraire

Julie Brunet-Jailly - flûte
Mathilde Lauridon - violon
Lucia Peralta - alto
Florian Lauridon - violoncelle
Bertrand Chavarría-Aldrete – guitare et sirimcho

Enregistrement live le 13 juillet 2022

Centro de las Artes Fundidora (Monterrey, Mexique)

Cette œuvre est conçue à partir du poème suivant:

Ko[•] ro[•] [m] [hi•Do3/4•>]

Gorate surubé [•]

…Zimola

Ninoalamika

Nohné

 

Karalimonafa gorebi zono lapé

…koromi

Ore ba koromi?

Siuri [K] [s] bé

Eo[>]eo[>] béode [•]

Eo[>]eo[>] nimofa

Eo[>] koromi, koroma

 

Mise[!]     

         Wabasé             

                 Boh [>]

Paris-Florence

Septembre 2021

Ce poème fait partie d’un cahier que j’écris depuis quelques années. Ces poèmes, issus de la pure volonté corporelle/vocale, donc en forme d’onomatopée, expriment avec des sons un langage intime sans traduction.

 

koromi est conçue comme une œuvre vocale/instrumentale pour l’ensemble Itinéraire. Le poème étant le son de base, la musique émergera des mots et détachera des extensions vocales et instrumentales, entrelaçant la parole et la musique afin de créer un hybride sonore, un écho à la tradition troubadouresque.

 


Qu’aissi vauc entrebescant
los motz e.l sô afinant:
lêngu’entrebescada    
es en la baisada.

Ainsi je vais enchevêtrant
les mots et affinant les mélodies
comme la langue est enlacée
dans le baiser.

Bernart Marti (XIIe siècle)
(Extrait) Bel m’es lai latz la fontana




Texte, Poésie et Musique

Bertrand Chavarría-Aldrete
 

  • Black Instagram Icon